vos commentaires, vos impressions 2010…

cette espace est pour vous, cliquer sur commentaires…

17 commentaires à “vos commentaires, vos impressions 2010…”


  1. 0 Ghorzi Kader 14 juin 2010 à 10:53

    MERCI a tous les bénévoles qui m’ont encouragés par un petit « aller Kader » sur ces trois boucles ,et a lannée prochaine .

    Le bénévolat,
    c’est l’art de la gratuité du coeur,du geste et du temps.
    Le bénévolat,ne connaît d’autres lois,que le besoin de l’autre,
    percevoir avec lui et trouver ensemble les solutions nécessaires.
    L’engagement bénévole ne serait-ce pas là une façon d’humaniser,
    une société qui s’individualise de plus en plus?
    Le bénévolat,c’est un cheminement personnel
    Le bénévolat a tellement de valeur,qu’il n’a pas de prix.

    Bravo pour ce Marathon, ou le coureur n’est pas qu’un dossard et un chèque.
    Bien a vous
    Kader Ghorzi

  2. 1 Hervé Delabarre 14 juin 2010 à 11:06

    Voilà, un marathon de plus de terminé, et puis ce n’ est pas n’ importe quel marathon, c’ est le marathon d’ Avermes où les bénévoles vous chouchoutent et l’ organisation est vraiment géniale.

    Merci à Gérard et à toute son équipe.

  3. 2 Mac21 14 juin 2010 à 14:06

    Quelle journée, ce dimanche 13 Juin 2010 !
    C’aurait été dommage de s’en priver….
    «Un Marathon avant mes 42 ans!» Disais-je depuis longtemps mais plus ou moins sérieusement… Je courais uniquement pour le plaisir,à l’occasion, sans objectif particulier… Et puis se trouver sur le départ d’un marathon, c’était comme si je me faufilais dans la cours des Grands sans en avoir l’envergure, alors… Mais de toute façon, si ça devait se faire, mon premier devait forcément être le Marathon des Isles à Avermes! Inutile de vous expliquer pourquoi. Il suffit de le faire une fois et vous aurez tout compris. Mais il faut rester jusqu’au bout du Palmarés!
    Alors pour m’avoir convaincu de participer à cette épreuve légendaire, pour m’avoir coaché à distance, je remercie sincèrement Gérard, Nicolas ainsi que Vincent.
    Maintenant pour ce qui est de cette journée, un grand merci à toute l’équipe pour une organisation au top du top! Du retrait des dossards accompagnés du sourire de Florence jusqu’au Palmarès dans une ambiance chaleureuse, en passant par de nombreux encouragements tout au long de la course, par la remise de médaille de Killian sans oublier les gentils masseurs à l’arrivée… Bref, pleins de petits détails, de petites intentions de la part des bénévoles orchestrés par un Gérard en pleine forme (c’est que ça conserve bien la course à pied…) ont fait de cette journée un grand moment de la vie d’un coureur.
    Difficile pourtant, cette course (je sais Gérard, c’est la même pour tous…). Un dernier tour avec de multiples crampes mais j’ai tenu jusqu’au bout. Alors encore un grand merci aux quelques bénévoles qui m’ont soutenu sur le parcours (dont ma p’tite femme!) et tout particulièrement à Pascal qui m’a encouragé activement sur les 2 derniers kilomètres.
    Me voilà ravi d’être arrivé dans la cours des Marathoniens après cette 1ère édition et j’ai hâte de revenir l’année prochaine courir le Marathon des Isles, celui dont les valeurs défendues rassemblent! Mais il va falloir courir d’ici là…
    Un dernier merci aux animatrices qui ont permis à nos enfants de passer également une excellente journée, et félicitations aux artistes en herbe pour les très belles affiches réalisées. J’ai eu la chance d’en ramener une en Bourgogne. Sans oublier nos p’tits poètes de l’école d’Avermes qui nous ont touchés par leur prestation dignement applaudie. On attend vos textes sur le blog !
    A tous, un grand merci pour toutes les heures passées pour la réussite de cette belle journée.
    Et c’est pourtant un coureur qui a galéré une paire d’heures qui vous le dit…
    A bientôt
    Jean-Marc (Dijon)

  4. 3 Jasmine Collin Sautron 14 juin 2010 à 20:54

    Ce matin, je me suis réveillée, le coeur, la tête, le corps tout entier rempli de BONHEUR,,,,malgré ses petites douleurs aux cuisses. Ce n’est pas seulement, parce j’ai été jusqu’au bout du marathon,,,,NON. C’est tout simplement ce dimanche à AVERMES….Quelle journée!!!!Une journée mémorable, avec un caractère magique par la qualité de ce quelle révèle en vous.Elle peut éclairer le parcours de toute une vie…
    C’est pour cela que j’aime le MARATHON DES ISLES.
    MERCI, MERCI à MONSIEUR ALLIER et à toute son EQUIPE.
    Merci à Patricia et Kader pour m’avoir m’accompagner.
    MERCI à mon ravitailleur, « j’en ris encore « .
    Merci aux coureurs avec lesquels j’ai rendez-vous l’année prochaine.
    MERCI aux enfants.
    MERCI A TOUS.
    RENDEZ VOUS POUR LA 26ème.
    JASMINE,la fille des iles.

  5. 4 Bri 14 juin 2010 à 21:00

    Où trouver les résultats?!

  6. 5 teminator 14 juin 2010 à 22:45

  7. 6 Jean-Claude 14 juin 2010 à 22:53

    Avant de faire le récit de ma course, je voulais juste remercier les organisateurs et les bénévoles, et la famille Allier et notamment Vincent. Dans quel marathon le fils de l’organisateur est présent quand tu es malade? A quel marathon les bénévoles te demandent si ça va car ils sont au courant de tes difficultés? Alors merci, merci Vincent et merci tous les bénévoles.
    Au niveau de la course je dirais qu’il y a deux parties.
    La première partie, on est partie dans un petit groupe. C’était bien sympa d’ailleurs, pas mal de relais, plutôt bonne ambiance. Des coureurs sympas (Merci Bernard, Philippe et Frederic). Malgré tout à l’entame de la deuxième boucle, j’accèlère un peu pour voir la forme du groupe. Et du coup on se retrouve à 4. J’étais très très bien, 1h20 et quelques secondes au semi.
    Le tournant pour moi c’est vers le 26ème km où subitement j’ai envie de vomir et là je sais que c’est fini. Le dernier tour très très dur (plusieurs crises de vomissements). J’ai bien vu un mur mais pas le mur du 35ème km, là c’est le mur pour me tenir et vomir. Bref je finis tout de même.
    Alors forcément, je suis déçu car je partais pour 2H45. Physiquement j’étais bien mais bon une fois de plus une mauvaise alimentation liquide ou solide me coûte beaucoup( j’ai pris que de l’eau). Vincent m’a donné quelques conseils. je suis preneur de vos expériences.
    Merci aussi à Philippe (Martin) de m’avoir remercier lors de la remise des prix. Je l’avais déjà marqué sur le site mais je suis avant tout sportif et donc quand on me double j’essais d’encourger et de booster les personnes. Et j’avais su, j’aurais booster un peu plus Jacky quand il m’a doublé pour qu’il gagne 1s.
    A l’an prochain. Je vais demander à Gerard des sacs aux ravitaillements.

    Jean-Claude

  8. 7 Jacky BELIN 16 juin 2010 à 17:10

    Dimanche 13 juin 2010 : 25e marathon d’Avermes, pour moi 13e participation consécutive, et je n’ai toujours rien trouvé à redire sur l’organisation : tout est parfait.
    Sacré Gérard ! Un vrai chef d’orchestre avec toute sa troupe de bénévoles au diapason. Une seule preuve de son pouvoir : pour le confort des coureurs, il a réussi à faire bitumer une portion de route abîmée. Rappelez-vous le revêtement tout neuf avant le 2e ravitaillement (avant le 10e km).
    A tous ceux qui veulent découvrir le marathon, ou ceux qui veulent comparer, je le dis et le redis : venez à Avermes !
    Tout est prévu et pensé pour le bien-être du coureur.
    Avant la course : distribution du dossard et du cadeau dans la sérénité, pas de stress, pas d’énervement, l’équipe est rôdée, chacun est en place.
    Pendant la course, des bénévoles sympathiques et souriants, qui vous encouragent et vous font la causette au ravitaillement (ce n’est pas que les coureurs soient malpolis, mais le chrono lui, il tourne !)
    A l’arrivée, vous trouvez Jean-Pierre Monciaux (oui, le sportif de haut niveau des grands championnats et des JO) qui discute tranquillement avec les concurrents : difficile d’imaginer cela dans d’autres sports avec leurs « stars » inabordables.
    Après la course, le repas (compris dans l’inscription dont le prix défie toute concurrence) dans la salle ou dehors sous les arbres.
    Et ensuite la remise des récompenses, dans une vraie salle de spectacle : alors là c’est du grand art, avec mise en application de la démocratie participative ! Après la lecture d’un texte (pas piqué des orties) par des enfants et l’intervention ciblée des élus et de JP Monciaux, Gérard donne la parole à chaque participant (avec quelquefois des interventions cocasses ou émouvantes).
    Tout est bouclé en 1h30, et place a vin d’honneur en toute convivialité.
    A Avermes, vous ne disputez pas seulement un marathon, vous venez rencontrer des amis pour une fête de la course à pied, tous ensemble, coureurs et organisateurs.
    Pouvons-nous imaginer, nous, marathoniens, qui préparons notre épreuve sur environ 2 ou 3 mois, sur combien de temps et avec quel stress Gérard et son équipe peaufinent cette organisation ? Il y a forcément toujours cette appréhension de louper le détail qui déréglera leur belle machine.
    Je profite de ce blog pour signaler le geste vraiment appréciable de Franck qui, alors que nous ne nous connaissions pas, m’a spontanément proposé de la boisson énergétique quand j’ai cafouillé à un ravitaillement, ainsi que pour remercier les 2 Philippe, le premier qui m’a permis de tenir le rythme pendant plus de 30 km, et le second qui a ralenti à 1 km de l’arrivée pour m’attendre et me permettre de réaliser mon objectif (à 1 s près !). Merci aussi à tous ceux qui ont eu un mot agréable lorqu’ils m’ont croisé ou doublé.
    Tout ça pour répéter : venez à Avermes passer une bonne journée, où le marathon n’est pas un événement commercial ou seulement une compétition, mais un moment fort d’échanges, d’émotions, de partage de valeurs et de chaleur humaine.
    Vous repartirez avec de beaux souvenirs qui effaceront la fatigue des 42,195 km et n’aurez plus qu’une idée en tête : je reviens l’année prochaine.

  9. 8 JPM 16 juin 2010 à 21:36

    Bonjour,
    Comme le dis Jacky Belin c’est une vraie démocratie participative !!! c’est un petit marathon à la campagne organisé de main de Maître et surtout on y est bien, un dimanche simple mais que ça fait du bien des journées comme ça !!! on a la vraie impression de revenir aux racines même de la course à pied.
    De Gérard, en passant par les messages des enfants et des coureurs tout est dit les réflexions sont pertinentes et surtout ce qui est rare de nos jours: l’humain est respecté et est écouté.
    Merci à tous ceux que j’ai revu, rencontré et avec qui j’ai échangé.
    Milles remerciements à Gérard pour ton invitation et pour la chance que j’ai de t’avoir rencontré et pour les échanges que nous avons régulièrement.

  10. 9 Bernard Buffet 16 juin 2010 à 21:44

    Tout a déjà été écrit au dessus, je ne peut que répéter:
    merci à Gerard Allier,a toute son équipe,a tout les bénévoles, a
    Jean-Pierre Monciaux pour son accessibilité.
    Bravo pour l’organisation qui est parfaite.
    Pour les nombreux concurrent qui ont trouvé ce marathon difficile,je voudrais simplement rappeler qu’un marathon n’est jamais facile, d’ailleur le premier qui l’a fait en est mort, sans aller jusque là,c’est a Avermes que j’ai fait mon meilleur temps,3 secondes de moins qu’a Annecy qui est plat comme un billard et se targue d’avoir 6% de ses concurrents sous les 3 heures,on a fait mieux dimanche!!!
    Merci encore à toutes et tous, et a l’année prochaine.
    Bernard

  11. 10 Philippe MSL 16 juin 2010 à 21:57

    Après le message de Jacky, je crois qu’il n’y a pas grand chose à rajouter sur Gérard, son équipe et ce marathon qu’ils ont bâti avec patience (25 ans) et un professionnalisme … humain, tout simplement.

    Ce marathon qui est devenu notre marathon, celui que personnellement je préfère de loin, après en avoir couru pas mal d’autres, que je cours chaque année comme on reçoit une récompense… Merci encore à tous ceux qui oeuvrent discrètement dans l’ombre de Gérard.

    A Jean-Claude, dont le message m’a semblé un peu triste… j’ai envie de dire qu’il connaîtra, après sa victoire de 2007, d’autres bonheurs sur la route et si j’ai bien compris… dans la vie !

    A Jacky, autre vainqueur de cette épreuve, généreux dans l’effort, que je pense avoir ma responsabilité dans LA seconde qui lui manque au final pour le record V2…
    En effet sur les mémorables 30 km que nous avons faits côtes-à-cotes j’ai bien dû prendre 1 virage sur 2 à la corde… lui coûtant quelques précieuses secondes !!!
    J’ai bien lâché prise un moment pour le laisser tout le temps à la corde, mais il m’a ensuite un peu attendu au ravitaillement du 28ème… et encore quelques secondes…

    Merci pour tout mais désolé pour la « …

    A l’année prochaine !

  12. 11 chomont yves 17 juin 2010 à 19:58

    Pour moi ,le marathon d’Avermes reste un temps fort dans ma vie de petit sportif ..j’avais décidé depuis longtemps de le faire en indienne pour le plaisir et d’accompagner un collègue de travail sous la barre des 4 heures ,hélas pour lui petit malaise a 4 km de l’arrivée et tout tombe a l’eau !!!
    Un grand merci à toutes l’équipe de monsieur allier .
    yves chomont

  13. 12 Jean-Claude 17 juin 2010 à 22:29

    Merci Jackie pour ces belles paroles. Il résume bien ce que je pense du marathon d’Avermes. J’ai fait mon premier marathon (et première course) à Avermes en 2006, et tant que je pourrais courir je participerais à ce marathon.
    Pour répondre à Philippe, je suis un peu déçu du chrono. Mais bon aujourd’hui j’ai déjà totalement récupéré et l’an prochain j’aurais l’esprit revenchard (mon but est de faire moins de 2h45 au marathon d’Avermes).
    Si JPM a des pistes de réflexion à m’apporter sur ce qui me provoque ces vaumissements je suis preneur car je pense que j’ aurais bien besoin de conseil.

  14. 13 DELOCHE Patrick 19 juin 2010 à 10:14

    En lisant tous les commentaires élogieux laissé par les coureurs, je m’aperçois que nous avons tous la méme admiration pour le travail réalisé par Gérard et toute son équipe, s’est chaque année le méme plaisir de venir courir à Avermes, je pense que s’est également une maniére de les remercier pour tout se qu’ils font pour nous tout au long de l’année . Certe le Marathon des Isles n’est pas le plus grand en nombre d’inscrits mais il l’est dans les valeurs qu’il véhicule, nous y retrouvons l’essence méme de la course à pied à savoir la convivialité, l’humilité, la solidarité et par dessus tout l’amitié. Je m’apperçois également que Gérard accorde énormément d’mportance à tout se que nous pouvons lui dire et surtout qu’il a énormément de relations, l’an dernier nous avons été nombreux à lui demander de baisser la clim, cela a été fait et en bonus il nous a fait regoudronner une partie du circuit (rires) . Je me suis également rendu compte en lisant les commentaires que je suis au moins à égalité sur un point avec notre ami Jacky (Belin), nous avons le méme nombre de participation au Marathon des Isles, je dois avouer que j’aurais préféré que se soit dans les résultats ……..mais il court trop vite pour moi (rires). Je vais terminé ces quelques lignes en remerciant une fois de plus Gérard et tous les sympathiques bénévoles et en leur disant à l’année prochaine .

  15. 14 Jean Claude 1 juil 2010 à 8:03

    Un nouveau merci pour les photos. je crois que je vais pouvoir faire un album dédié exclusivement au marathon des Isles. Elles sont encore mieux cette année avec l’impression du marathon des Isles dessus!!!

    Merci

  16. 15 ludo 8 août 2010 à 16:45

    A quand un marathon relais pour les plus « petits » coureurs et pour courir moins seul.
    Bientôt j’espère…

  17. 16 Yves 13 juin 2011 à 8:11

    Bonjour,
    14 ans après avoir découvert le marathon des Isles c’est sur le vélo que j’ai effectué cette 26ème édition en accompagnant la première édition de mon fils. J’ai revécu les mêmes émotions et constaté avec un plaisir sans limite que l’organisation était toujours optimale. Belle bouffée d’optimisme en ces périodes ou la vie se durcit de toutes parts. Amitiés sportives à toutes et tous

Laisser un commentaire


Courir

Courir

Auteur:

marathondesisles

juin 2010
L Ma Me J V S D
« fév   sept »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

OLYMPIQUE LYONNAIS' SUPPORTER |
Les 15 ans du stade portelois |
zaza-les-dadas |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | les footeballeurs ingagnable
| LA PASSION DU JEU PROVENCAL
| HDC-Santé Sport