• Accueil
  • > 2009
  • > vos récits, impressions… de l’édition 2009

vos récits, impressions… de l’édition 2009

laissez vos commentaires…

27 commentaires à “vos récits, impressions… de l’édition 2009”


  1. 0 depechot 15 juin 2009 à 13:40

    trés bon acceuil, trés bonne organisation, des bénévoles impliqués, vraiment trés bien

  2. 1 Jasmine Collin Sautron 15 juin 2009 à 14:03

    Ce n’est pas un marathon,mais « THE MARATHON »… c’est une course pour les passionnés,qui partagent l’esprit du marathon,avec humilité et respect des autres…c’est une compétition contre soi-même.Je ne court pas pour le chromo, je viens à Avermes pour le Plaisir de Participer.Un grand moment de partage.. »Emotion » garantie pour tous le monde, coureurs et organisateurs.C’est un parcours difficile, soit, aller au delà de soi- même, avec courage et humilité..mais vous le savez,la ligne d’arrivée franchis ,on se dit que c’est la dernière…mais non, ce n’est que lorsque l’on redeviens soi-même que l’on réalise ce moment de bonheur…de joie que l’on viens de partager. Avermes , c’est peut-être « riquiqui » pour certains, mais pour moi c’est vraiment « mousse-costaud » , c’est le « Humain Marathon » .MERCI ET BRAVO A TOUS CEUX QUI ONT PARTICIPER A LEUR MANIERE A CETTE EDITION .

  3. 2 Jean Claude Renaud 15 juin 2009 à 14:38

    Bonjour à toutes et à tous,

    Pour reprendre la très belle citation de A. Senna, hier j’ai beaucoup pensé mais je n’ai rien accompli.
    Merci une fois de plus à Allier familly et à tous les bénévoles.
    Pour ma part, le marathon s’est achevé au km 32. Je suis parti sur les bases de 2h45 malgré le temps chaud. Le vainqueur Bernard m’a suivi dès le départ ce qui m’aidait bien. J’étais très bien dès le départ. Patrick Chaunier, nous a rejoint vers le km 11 je pense. Il a accéléré, Bernard a suivi moi je suis resté dans mon allure. Dès le début du deuxième tour, dans la cote, je suis revenu sur mes deux compères. Je me suis rendu compte dans les cotes d’ailleurs que j’étais plutôt bien. On est passé au semi-marathon en 1h22 et 31 secondes donc plutôt conforme à l’objectif. Mon récit s’arrête là quasiment. Après le passage du semi, j’ai eu un point de coté et j’ai commencé à avoir envi de vomir. J’ai laissé partir Bernard et Patrick. Km 25, j’ai vomi un peu de la bile. J’ai rejoint l’arrivée et je me suis arrêté une dizaine de minutes voyant passer les autres coureurs. Merci à eux d’ailleurs de m’avoir encouragés et à Vincent également. J’ai bu un peu de coca au ravitaillement et c’est vrai que quand j’ai repris ça allait mieux. Mais au bout de deux trois km, l’envie de voimr fut plus forte et j’ai revomis de la bile. Du coup, j’ai pris la décision d’arrêter (maintenant je regrette beaucoup). Le point positif de ce marathon c’est toujours l’ambiance, les bénévoles et de se retrouver chez soi. Aujourd’hui je suis très déçu, surtout de ne pas avoir achevé la marathon et je suis très frustré car malgré mon abandon mes jambes répondaient bien. Une belle remise de prix, un peu chaude mais très bien.
    Bref, il va falloir que je me mange du Jacky Belin pour l’an prochain, ce doit être un peu dur mais ça doit apporter beaucoup!!!
    Merci à tout le monde et à l’an prochain (avec j’espère mes deux compères qui étaient blessés pour une faire une petite équipe)

  4. 3 Hervé Delabarre 15 juin 2009 à 17:38

    Formidable épreuve, l’ équipe organisatrice est au top et au petit soin pour les coureurs.
    Epreuve très conviviale et familiale.
    J’ ai le CR de ma course sur mon blog.
    Je vais y mettre dans la soirée une vidéo des photos que ma femmme a prise pendant l’ épreuve, elle n’a pas pris que moi si des coureurs veulent des photos.
    Contactez moi en indiquant la photo désirée:
    herve.delabarre@orange.fr
    C’ est gratuit et les photos sont de meilleur qualité que sur la vidéo.
    Et à l’année prochaine.
    Hervé Delabarre.

  5. 4 JP Monciaux 15 juin 2009 à 17:44

    Je ne regrette vraiment pas d’être venu !!! c’est vraiment un marathon nature, simple, convivial et sympa. On est loin des grosses organisations, mais on a l’impression que tout le monde se connait, on a le temps de discuter, d’échanger. J’ai vraiment passé une super journée et je peux vraiment dire que quelque soit notre niveau,ce mélange de souffrance, de délivrance, de « devoir accompli » est la même pour tous une fois la ligne franchit.
    La remise de prix est un sacré moment, surtout la vision du marathon par les enfants des écoles !!! vraiment très intéressant ce regard !
    Je terminerais en disant que j’ai connu pas mal d’organisateurs dans ma carrière, mais Gérard est vraiment à part !!!,il est d’une exceptionnelle valeure humaine,quel honneur de d’avoir rencontré,d’avoir échangé avec toi.
    Ne changes pas, restes le même !!!et puis la complicité que tu as avec ton petit fils, c’est génial, quel bonheur de vous voir ensemble, « bossé » avec toute l’équipe d’organisation.
    T’inquiètes pas Gérard je vais parler de ton marathon, car toi et toute ton équipe vous méritez d’être connu et reconnu
    A bientot Gérard, je t’appellerais pour encore échanger avec toi, je crois que quelque part tu es un « phare », une lumière pour tous les marathoniens !!

  6. 5 guillaumin 15 juin 2009 à 18:45

    j’ai écris un compte-rendu qui va être en ligne sur http://marathoninfo.free.fr (le journal de Rodgers).

    je pense que beaucoup comme moi ont mis 10 à 15 min de plus que d’habitude à cause, bien sûr, de la chaleur… ou ont abandonné…

    allez Jean-Claude ne sois pas déçu d’avoir abandonné ; nous ne sommes pas des machines. Quand ça coince physiquement, ça coince. Moi (maintenant) je me fais un honneur d’avoir la force mentale et la sagesse d’abandonné… Tu feras une bonne perf au prochain.

    allez tchao, allez voir marathoninfo. Roger

  7. 6 Jean Claude Renaud 15 juin 2009 à 22:00

    Très beau message M. Monciaux et bel hommage à Gérard et sa famille. Est ce que les coureurs peuvent espérer te voir sur ce parcours?
    En tout cas, je pense que les coureurs (moi en tout cas) étaient fières de te voir, de t’entendre et d’écouter ces mots sur le marathon d’Avermes

  8. 7 Serge 15 juin 2009 à 22:42

    Merci à MONSIEUR Allier, à sa famille, à son Equipe…
    …Un Marathon avec un « Coeur Gros comme ça » !

    Merci à tous les Bénévoles d’avoir « accompagné » les coureurs tout au long du chemin…

  9. 8 Jean-Marc Margot 16 juin 2009 à 8:23

    Il y a des épreuves comme cela ou le nombre de bénévoles passionnés est plus ou moins égal au nombre de participants! Je me souviens particulièrement du marathon de Neuf Brisach le premier marathon à l’époque…
    Alors oui comme vous je suis bien plus fier d’avoir fait le marathon des isles qu’une de ces grand messes médiatiques!
    Le bénévolat, l’engagement, l’humilité … c’est tout l’esprit associatif, ces fameuses valeurs du sport que l’on retrouve ce week-end de juin à Avermes.
    C’était ma 5ième paricipation, mon 50ième marathon, et j’espère bien être présent l’année prochaine!
    Merci à l’ensemble des organisateurs et merci également aux coureurs.

  10. 9 mickael 16 juin 2009 à 11:53

    Félicitations à tous les organisateurs et bénévoles ! Le parcours est particulièrement bien balisé, les ravitos sont très nombreux et tres complets. Un sac le matin, Repas et boisson,médaille, masseurs feuilles des resultats compris à l’arrivée…pour 19 euros. Comment faîtes vous? On en serait presque à se demander si on ne se fait pas voler quand on exige ailleurs 60 ou 70 euros pour beaucoup moins…
    Encore bravo, pour l’année prochaine, deux conseils : supprimez les côtes et laissez tourner la clim’ !

  11. 10 Jerome 16 juin 2009 à 12:08

    J avais promis de revenir a Gérard Allier….je suis revenu…
    l année prochaine, je ferais de mon mieux pour revenir, encore et encore.
    pret, pas pret, peu importe…comment faire autrement?
    des valeurs, une ambiance, une atmosphere….dans la simplicité ressort l essentiel.
    un marathon ou la competition est rude, mais ou l esprit sportif est modele, le respect total entre tous les participants, quel que soit leur niveau, avant, pendant et apres la course.
    un marathon ou la star est le Sport, et non l’inverse.
    un parcours exigeant certes, mais qui permet d apprecier les benevoles, tous d’une gentillesse particuliere, presque personnelle…
    un marathon qui nous force a l humilité…pour soi…pour les autres…pour ses proches.
    Une remise des prix toujours emouvante et partagée, vers l essence et la verité avec les enfants. sincere, comme le reste de toute la journée.
    oui…c est bien « LE » marathon.
    A l année prochaine.
    Merci.

  12. 11 Hervé Delabarre 16 juin 2009 à 13:00

    Il suffit de cliquer sur mon nom pour aller sur mon blog.

    En haut à gauche.

  13. 12 nicolas alexandre 17 juin 2009 à 12:05

    en préparation pour le raid 74 en fin de mois (raid multisports en moyenne montagne de 30 heures non stop) et après 130km de vélo le samedi, nous avions décidé avec pascal Dubuis de courir le marathon en accompagnement d’un ami (objectif 3h40). Malheureusement il a dû abandonné au km 30…
    Nous avons continué pour terminer en 3h41….
    Effectivement, même si nous n’étions pas tout à fait concernés, ni le parcours ni les conditions ne favorisaient la performance.

    Concernant l’organisation je n’ai rien à ajouter, beaucoup de choses sont dites et bien dites.
    Il faut réellement faire la promotion de cette épreuve (et de d’autres aussi) à taille humaine et bien organisée….. et inviter les coureurs à ne plus faire certaines ….
    Non il n’est pas normal de payer 10-12 euros pour faire un 10km et ne pas avoir de tee-shirt et de ravitaillement à l’arrivée parce que l’on court à 9km/h (expérience vécue par une amie … qui court à 9km/h ce qui est une performance tout à fait honorable).
    Pour le coureur très régulier le tee-shirt est un détail bien sûr ( vous le savez aussi bien que moi) mais pour des coureurs occasionnels qui ne font souvent qu’une course dans l’année, cela est important. Pour moi, ces grands rassemblements ne donnent pas une bonne image de la course à pied.
    Michel Clerc l’a bien dit, « les gens s’intéressent moins à la course sur route », mais il faut se demander « mais pourquoi ? »
    Il ne faut pas oublier que pour la très grande majorité la course à pied est un loisir, nous sommes tous des compétiteurs, conscients ou inconscients (sinon pourquoi mettre un dossard) mais cela doit être un plaisir …

    oui oui je confirme 70 euros pour un marathon c’est du vol …;-)

    et je confirme :
    1) gérard est un réel passionné, je suis bien placé pour le savoir (ben pourquoi ? ;-) ) .
    2) jp monciaux est un énorme champion : « 2h12″ pffffh !
    le travail bien sûr, énorme travail, mais des qualités innées aussi

    sur ce, à l’année prochaine

    c’était un peu long, désolé, je ne le referais plus, promis…

    Nicolas ALEXANDRE
    http://raidaventure.canalblog.com/

  14. 13 DELOCHE Patrick 17 juin 2009 à 12:11

    Bonjour à vous ,
    Je viens de terminer pour la 12éme fois le marathon des isles et s’est à chaque fois le méme plaisir . S’est vraiment un marathon à l’image de la course à pied , quand on y a gouté on ne peut plus s’en passer (rires) . Si le classement des marathons français était réalisé sur la convivialité et la sympathie , le marathon des isles mériterait la médaille d’or . Gérard et toute son équipe sont vraiment aux petits soins pour les modestes coureurs que nous sommes . Autre facteur trés appréçiable par les temps de crise que nous vivons , où trouver pour la modique somme de 19€ , un cadeaux au retrait de dossards,des ravitaillements nombreux et copieux,une médaille et encore en plus un repas à l’arrivée si se n’est au marathon des isles . Quand en plus je vous aurais parler de la remise des prix moment magique de convivialité , d’humilité et de bonne humeur , vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas étre parmis nous l’année prochaine

  15. 14 DUBUIS Pascal 17 juin 2009 à 14:51

    Pourquoi faire et refaire le marathon d’Avermes?
    Certains coureurs autour de moi ne comprennent pas forcément que je préfère courir un marathon comme celui-ci plutôt que Paris. Bien entendu faire son premier marathon à Paris avec plus de 30000 personnes c’est cool et en plus on passe à la télé : super !!!
    Mais pour ceux qui ont fait leur premier marathon à Avermes, ceux là seront ce que cela veut dire. Pour preuve, cette année encore avec ces petits nouveaux sur la scène avec les larmes aux yeux. Oui c’est cela le marathon d’Avermes.

    Pour moi, c’est comme venir se ressourcer, surtout cette année avant une grosse épreuve, de retrouver ses marques, l’ambiance et surtout, le « pourquoi on court », pourquoi on aime avoir mal (de temps en temps) et enfin la satisfaction à l’arrivée.

    Peu de risque de se tromper en venant à Avermes même quand vous êtes du côté des bénévoles. Vous avez vraiment l’impression d’être avec les coureurs. Cette symbiose parfaite de cette course tient dans le rôle et le travail des organisateurs. Alors encore merci à eux.

    Enfin la remise des prix est toujours à Avermes sujet à discussion, à lancer des débats (je te reconnais bien là Gérard). Alors pourquoi la course sur route n’intéresse plus ? Vaste sujet, mais un indice, le marathon d’Avermes a augmenté son nombre de coureurs cette année, ça peut faire réfléchir les organisateurs, ou la fédé ????
    Je retiendrai pour moi les sourires de JP Monciaux lors de la lecture des écoliers…
    A l’année prochaine.

  16. 15 vincent 17 juin 2009 à 19:30

    salut a tous pour mon premier marathon je suis gate dur dur mais je suis allez au bout de moi meme et de la course super pour l’organisation et bravo a tous ceux qui ont fini

  17. 16 guillaumin 17 juin 2009 à 20:46

    quand mettez-vous le résultat en ligne ?
    (est-il sur un autre site ???)

    merci d’avance.

  18. 17 Alexandre 18 juin 2009 à 8:46

    Les résultats sont sur le site de la F.F.A. La distribution a été faite à 14 heures dimanche, Ce sera fait bien sur, mais il faut du temps, et on en manque. Une bénévole.

  19. 18 Jean-Marc 18 juin 2009 à 12:52

    Ah ce marathon des Isles ! 2ème participation en ce qui me concerne et même si j’ai souffert cette année à cause de la chaleur et avec quelques mns de plus au chrono final, quel bonheur encore et toujours de partager ces intenses moments d’émotion et de convivialité avec tous ces passionnés, coureurs et organisateurs ! On ne se connaît guère mais à Avermes, on se reconnait entre « anciens » ou alors on apprend à se connaitre, à partager, à échanger, avant, pendant et aprés la course; une belle réunion de famille à laquelle je participerai encore je l’espère l’an prochain !
    En tout cas je continuerai à faire de la promo autour de moi !
    Encore bravo à Gérard et à son équipe !

  20. 19 OLIVIER 18 juin 2009 à 21:57

    OLIVIER
    18 juin 2009 à 21:48
    bonjour à toutes et à tous.
    de passage dans votre région (venat du ch’nord) j’en ai profité pour courir votre très beau marathon.
    un grand MERCI d’abord à Mme ALLIER qui a accepté de prendre mon inscription personnellemnt, m’évitant ainsi le stress d’un courier partant tard du 59 (la tournée des facteurs est parfois un peu longue… plaisanterie oblige biensur!)
    un grand MERCI aussi à l’ensemble des bénévoles, sans lesquels il serait impossible d’organiser une compétition sportive quelle qu’elle soit, bénévoles que l’on ne remercie jamais assez de leur dévouement, eux qui donne de leur temps et de leur personne dans un monde ou seul le profit compte et ou l’acte gratuit n’est que trop rarement apprécié à sa juste valeur.
    un grand MERCI à l’ensemble de ces bénévoles qui a chaque passage regardaient leur listing pour encourager chaque coureur individuellement par son prénom.
    de toute les courses pédestres que j’ai pu faire (+ de 8OO) c’est la deuxième fois que cela m’arrive, la première au cours des 24h d’eppeville (8O), mais là on avait notre prénom en grand sur notre dossard.
    se faire encourager par son prénom et par des personnes que l’on ne connait pas réchauffe le coeur d’une manière incroyable dans un monde ou l’individualisme et l’égoisme sont de règne, sauf sur le parcours du marathon des isles.
    la remise des récompenses dans la salle avec le discourt de ces jeunes enfants en ouverture fut pour moi d’une grande émotion, de la tendresse dans un monde de brutes, de l’innocence dans un monde de malignité, de l’espoir dans un monde désespérant.
    cette demi-journée passée à Avermes a été pour moi comme si j’étais dans un autre monde, tout y a été si beau.
    j’ai réalisé ici mon plus mauvais temps depuis 26 ans, j’ai donc souffert ici plus qu’ailleurs, mais le sourire et les encouragements de toutes ces personnes que je ne connaissais pas ont anesthésié ma douleur, et si j’ai l’occasion de repasser par votre région dans un an, j’espère avoir l’honneur de participer à la 25ème édition du marathon des isles.
    MERCI et BRAVO à vous tous, organisateurs, bénévoles, coureureuses et coureurs, supporters, et à toutes ces personnes qui m’ont fait un sourire me faisant oublier ma souffrance et me permettant de terminer
    je vous souhaites à toutes et à tous une très bonne continuation et une très bonne année sportive.
    amicalement, OLIVIER, Dossard 90.

  21. 20 OLIVIER 18 juin 2009 à 22:12

    OLIVIER
    18 juin 2009 à 21:48
    bonjour à toutes et à tous.
    de passage dans votre région (venant du ch’nord) j’en ai profité pour courir votre très beau marathon.
    un grand MERCI d’abord à Mme ALLIER qui a accepté de prendre mon inscription personnellemnt, m’évitant ainsi le stress d’un courier partant tard du 59 (la tournée des facteurs est parfois un peu longue… plaisanterie oblige biensur!)
    un grand MERCI aussi à l’ensemble des bénévoles, sans lesquels il serait impossible d’organiser une compétition sportive quelle qu’elle soit, bénévoles que l’on ne remercie jamais assez de leur dévouement, eux qui donne de leur temps et de leur personne dans un monde ou seul le profit compte et ou l’acte gratuit n’est que trop rarement apprécié à sa juste valeur.
    un grand MERCI à l’ensemble de ces bénévoles qui a chaque passage regardaient leur listing pour encourager chaque coureur individuellement par son prénom.
    de toute les courses pédestres que j’ai pu faire (+ de 8OO) c’est la deuxième fois que cela m’arrive, la première au cours des 24h d’eppeville (8O), mais là on avait notre prénom en grand sur notre dossard.
    se faire encourager par son prénom et par des personnes que l’on ne connait pas réchauffe le coeur d’une manière incroyable dans un monde ou l’individualisme et l’égoisme sont de règne, sauf sur le parcours du marathon des isles.
    la remise des récompenses dans la salle avec le discourt de ces jeunes enfants en ouverture fut pour moi d’une grande émotion, de la tendresse dans un monde de brutes, de l’innocence dans un monde de malignité, de l’espoir dans un monde désespérant.
    cette demi-journée passée à Avermes a été pour moi comme si j’étais dans un autre monde, tout y a été si beau.
    j’ai réalisé ici mon plus mauvais temps depuis 26 ans, j’ai donc souffert ici plus qu’ailleurs, mais le sourire et les encouragements de toutes ces personnes que je ne connaissais pas ont anesthésié ma douleur, et si j’ai l’occasion de repasser par votre région dans un an, j’espère avoir l’honneur de participer à la 25ème édition du marathon des isles.
    MERCI et BRAVO à vous tous, organisateurs, bénévoles, coureureuses et coureurs, supporters, et à toutes ces personnes qui m’ont fait un sourire me faisant oublier ma souffrance et me permettant de terminer
    je vous souhaites à toutes et à tous une très bonne continuation et une très bonne année sportive.
    amicalement, OLIVIER, Dossard 90.

  22. 21 Bernard 19 juin 2009 à 18:29

    bonjour a toutes et tous,
    debutant en course a pied, quand j’ai decider de participer au marathon des isles des coureurs d’experience m’ont dit que sur un « petit marathon » comme celui là je risquais de courir tout seul,non seulement je n’ai couru seul que 10 km mais en plus j’ai fait connaissance avec Patrick et Jean Claude avec qui j’ai parcouru pas mal de km,et je pense que sur un marathon avec 50000 participants on peut se sentir beaucoup plus seul…
    Merci aux organisateurs, aux spectateurs qui nous encouragent par notre prenom, ça donne envie de revenir l’annèe prochaine,c’est vraiment un grand marathon.
    jean Claude ne reste pas sur un echec, j’espere te revoir encore plus motivé une prochaine fois.
    Bravo à toutes et tous et à la prochaine
    Bernard dossard 71

  23. 22 DELOCHE Patrick 20 juin 2009 à 9:10

    Suite de mon message précédent , si vous doutiez encore du fait que le marathon des isles est vraiment un marahon hors du commun laissez moi vous raconter une petite anecdote : dimanche jour du marathon j’ai oublié mes baskets dans les vestiaires (mais oui nous avons méme des douches chaudes à l’arrivée de la course rires). Aprés un coup de téléphone à Gérard pour lui signaler mon oublie , devinez qui j’ai eu le plaisir de voir venir sonner à ma porte quelques jours plus tard ? Mr et Mmme Allier en personne qui n’ont pas hésités à faire un détour par Vichy pour me ramener mes baskets . Si cela n’est pas une preuve de profond respect et d’attention auprés de ses coureurs qu’est se donc , connaissez vous beaucoup d’organisateurs qui feraient une telle chose pour un simple coureur ? Moi je dis bravo et encore merci MONSIEUR GERARD et à l’année prochaine ……

  24. 23 thierry gardent 21 juin 2009 à 16:51

    cette annee je m etais donne comme objectif le marathon des isles. apres avoir fini huitieme des 100km de millault fin septembre 2008, l asptt vichy mon club de toujours c est integre en ffa au rc de vichy.marathonien dans l ame c etais tout vu pour mon 13eme marathon je voulais un titre de champion d allier ou d auvergne et terminer mon 8eme marathon de suite en moins de 3h00.cette annee je m etais bien prepare .parti en tete 38.10 au 10km j ai ensuite gere pour passer en 1h24 au semi .c est a partir de la que la chaleur a fait son oeuvre et que jacky belin a fait la sienne .puis a 5km de l arrivee je suis revenu sur patrick chaunier (nous nous connaisons depuis longtemps du temps du grand jean pierre monciaux)et nous avons fini ensemble,mais patrick a trouve que le titre de champion d auvergne me sufisait.le marathon des isles represente pour moi tout ce que je recherche dans la course hors stade un peu de competition et beaucoup de convivialite ;une course faite pour les coureurs .merci et a bientot sur les routes.

  25. 24 Philippe 25 juin 2009 à 21:09

    Un grand merci à toute l’équipe d’organisation, dont le professionnalisme a été loué par tous. Chacun tient son rôle et porte de l’attention aux coureurs comme nulle part ailleurs à ma connaissance.
    C’est pour ça qu’on (re)vient … et que je reviens quoiqu’il arrive !

    Les plus rapides ont gagné, comme à chaque fois à Avermes, sans artifice ni raccourci.

    Cette année, c’est sûr, et comme cela a été dit, par J Belin, « la chaleur a nivelé les valeurs »

    Mais seulement sur le plan athlétique, parce que, au-delà de cette dimension (qui est indéniable qu’on fasse 2h47 ou 5h30), le marathon des Isles est un marathon chaleureux.

    Et cette chaleur-là, elle ne nivèle pas les Valeurs !

    A bientôt.

  26. 25 Eric BESSONNEAU 25 juin 2009 à 21:37

    Et voilà ! Mon 1er marathon !
    Enorme bravo à Mr Allier et son équipe pour l’organisation impeccable de cet événement. Merci pour votre accueil du dimanche matin à 6h30 et jusqu’à la remise du trophée de la ville d’Avermes. J’ai été très fier de le recevoir des mains de Mr Monciaux. Ne changez rien à cette journée où toutes ces valeurs de respect, d’humilité, de partage, d’émotion, d’effort, de convivialité, sont omniprésentes.
    Merci à toutes les personnes qui, aux détours des coins de rues ou des points de ravitaillement, m’ont encouragé d’un « allez Eric » et non pas uniquement d’un « allez le dossard 83 »; c’est plus personnel et cela redonne de l’énergie pour aller au bout.
    Merci également à ma femme et nos 3 enfants qui étaient là au bord de la route, à un très bon endroit conseillé par Madame Allier, et qui m’ont encouragé à chaque tour.
    Merci pour tous les souvenirs que j’en garde.
    Je trouve aussi particulièrement convivial et sympathique de faire une photo de groupe avant la course.
    Arrivé stressé et plein d’appréhension le samedi soir, nous sommes allés voir le point de départ salle Isléa. L’endroit était désert. C’est alors qu’est arrivée une voiture dont est descendu un coureur. Après discussion, lui aussi était stressé pour son 1er marathon. On s’est souhaité mutuellement de passer malgré tout une « bonne » nuit. Et bien, cette rencontre très sympathique m’a un peu rassuré. Vincent, je t’ai vu terminer ton 1er marathon, c’est super. Je pensais te revoir après la course ou à la remise des prix pour partager cette expérience. Tant pis et peut-être à une prochaine course !
    Bref que de super souvenirs qui donnent l’envie de revenir et de faire connaître cette course.

  27. 26 Mickael palanchon 28 juin 2009 à 14:31

    Inoubliable, à tous ceux qui non pas fait encore de marathon faite le premier à Avermes, on à juste l’impression de faire partie d’une grande famille.
    Le tracé de la course me faisait un peut peur avant d’y aller, du fait du nombre de participant, mais grosse erreur de ma part !!!
    Un encadrement bien à la hauteur et des bénévoles d’une grande gentillesse et très efficacite.
    A refaire l’année prochaine sans problème avec une clim un peu plus forte !
    Tchao

Laisser un commentaire


Courir

Courir

Auteur:

marathondesisles

juin 2009
L Ma Me J V S D
« mai   sept »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

OLYMPIQUE LYONNAIS' SUPPORTER |
Les 15 ans du stade portelois |
zaza-les-dadas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les footeballeurs ingagnable
| LA PASSION DU JEU PROVENCAL
| HDC-Santé Sport